asuradpr

Donbass. Bilan de la semaine

Après l’introduction de la loi martiale en Ukraine la situation sur le front du Donbass s’est considérablement aggravée: le nombre de pilonnages contre des localités a augmenté, les Forces armées de l’Ukraine ont renforcé leur présence sur la ligne de contact. Les militaires de la milice populaire de la LPR patrouillent vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sont prêts à tout scénario. 

L'unité des Forces spéciales des forces armées britanniques (Spécial Air Service) opère dans la zone de Horlivka, tentant d'enlever des chefs et des soldats de la milice de la République populaire autoproclamée de Donetsk, a déclaré le chef du service de presse de la milice populaire de la RPD Daniil Bezsonov. Selon lui, après l'enlèvement, les militaires de la RPD seront présentés au public en tant que militaires des Forces armées russes. 

Alors que les Forces armées de l’Ukraine ont mis leurs plans d’offensive en attente, la situation à Horlivka s’est aggravée. Un correspondant du service de presse de la gestion de la milice populaire de la RPD s’est rendu dans la localité légendaire de Zaïtsevo, dont les défenseurs gardent le fort sur l’axe de Horlivka depuis quatre ans. Selon les informations des services du renseignement, Kiev envisage de renforcer son groupe sur l’axe de Horlivka à l’aide des combattants du corps ukrainien des «volontaires» du Secteur droit. De plus, «l’escadron de char et le bataillon mécanisé de la 93e brigade ont été déchargés à la gare de Konstantinovka ayant augmenté le groupe de 60 unités de chars et de véhicules blindés», a déclaré le porte-parole de la gestion de la milice populaire de la RPD. 

Les unités de la milice populaire de la RPD respecteront strictement les accords de cessez-le-feu si les parties concluent un accord sur une autre trêve dans le Donbass, a déclaré le chef de la représentation de la RPD dans le Centre conjoint de contrôle et de coordination du régime de cessez-le-feu Rouslan Yakoubov. Auparavant, il avait été signalé que, lors d’une nouvelle série des négociations sur le Donabss à Minsk, les représentants de Kiev ont refusé de discuter de la date précise du début du nouveau régime de cessez-le-feu dans le Donbass. Le 27 décembre, il y aura une conférence vidéo pour régler cette question.


Error

Anonymous comments are disabled in this journal

default userpic